Ma première consultation

 
Ma première consultation | The wisdom of a Unicorn
 
 

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon guide sur la médiumnité : je vous explique comment développer votre intuition en partageant mes 7 astuces. Pour télécharger gratuitement ce guide, cliquez ici.

Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer votre lecture ensuite sur cette même page.

Ça y est ! Je me suis enfin lancée ! Ouais ouais ! Enfin, je n’ai pas encore lancé la page “consultations” sur le site parce que je dois être au clair avec les prestations et les tarifs surtout, mais je l’ai fait. J’ai fait une consultation et une prestation à deux personnes qui me sont étrangères. Comprendre : que je ne connais pas.

Je vais te raconter comment ça c’est passé de mon point de vue, sans donner de détails, parce que les consultations sont privées et ma philosophie c’est ce qui se passe et se dit en séance, reste en séance. Alors je vais raconter mon travail, comment j’ai vécu la chose et ce qu’il s’est passé sans pour autant violer ce qu’on appelle “le secret professionnel”.

Parce qu’une consultation, c’est d’abord de la confiance mutuelle car pendant une consultation, vous vous ouvrez, vous confiez et ressortent des parties de vos vies que vous ne vouliez peut-être pas mettre en avant mais que les guides et les cartes veulent ressortir. Et pour toutes ces raisons, cet article sera le seul que je ferai sur les consulations. Parce que pour moi il est important aussi que vous compreniez comment je travaille aujourd’hui. Je dis “aujourd’hui” car ce ne sera peut-être plus pareil dans 6 mois. Ou alors à la prochaine consultation !

Je vais donc te raconter comment s’est passée ma toute première consultation …

VAINCRE SES PEURS

J’avoue quand cette demoiselle est venue me voir sur Facebook en me demandant un tirage, j’ai dit oui tout de suite. Et puis en terminant la conversation, j’ai flippé sa maman parce que c’est comme si je sautais dans le vide en fait, sans parachute. En effet jusqu’à aujourd’hui je me suis entraînée sur mes copines, mon entourage, des collègues, moi , mais jamais des gens que je ne connaissais pas. Imagine un peu le flippe ! Et si je me trompais ? Et si je lui disais des choses à coté de la plaque ? Et si rien ne venait ? Voilà. J’étais flippé. Et puis je me suis dit : au moins tu sauras si tes capacités sont encrées au fond de toi ou si c’est de la gneugneute. Entendre par là : ou si tu es juste folle à enfermer parce que tu crois être ce que tu n’es pas. (J’vous avais dit que je doutais parfois ?)

2 QUESTIONS

Oui, 2 questions : Amour et Travail. C’est que voulait la demoiselle. Un tirage pour chaque question. Mouais. Pas convaincue la Virginie parce que je ne fais pas de prédictif et la ligne de conduite que je suis c’est : pas de prédictif. De la guidance générale et surtout pas de questions. Autant dire que là je n’ai rien suivi. J’ai simplement suivi le flow en me disant : aller, go, advienne que pourra. Là la flippance (ouais j’aime inventer des mots) a été multiplié par 2. Cette jeune fille me mettait dans une situation à laquelle je n’avais jamais été confrontée : répondre à deux questions précises.

Ebook 7 astuces pour développer sa médiumnité pdf

Tu veux développer ta médiumnité ?

Reçois gratuitement mes 7 astuces pour développer sa médiumnité en format pdf par email

LA CONSULTATION

Le jour J arrive. La veille, j’ai pris soin de lui demander son prénom et son nom de famille. Juste ces deux informations, et la veille. Pour ne pas interférer dans ma vie de tous les jours si quelqu’un du monde des invisibles avait un message à lui passer ou des informations à me donner. Et puis surtout, j’ai remarqué que nous les médiums on aime pas trop avoir de détails. Pourquoi ? Parce que déjà ça peut influencer la séance, notre intuition, notre libre arbritre mais ça peut aussi donner des informations qui mettraient en doute la qualité des informations transmises. Après chacun travaille comme il veut du moment qu’il est capable d’expliquer pourquoi il demande telle ou telle information. Moi j’ai besoin du nom et du prénom pour contacter les guides et les anges de la personne juste avant la consultation pour m’aider à guider et accompagner la personne sur son chemin. D’ailleurs je le dis en allumant une bougie blanche et de l’encens de sauge blanche avant la consultation.

Et attention, je vais donner beaucoup de détails dérisoires sur ma vie #jeracontemavie mais vous allez comprendre très vite pourquoi. Ce Jeudi matin, juste avant d’ouvrir mes yeux, je me dis “bonjour, ce matin je vais aider xxxxx xxxxx à avancer sur son chemin de vie. J’aimerai bien que vous soyez à mes côtés.” J’ouvre mes yeux (normal pour quelqu’un qui se réveille) et de là j’entends “grand-mère, grand-mère, grand-mère” et ça ne me lâche plus. Paniquée, j’appelle ma grand-mère. Bah quoi, on ne sait jamais … Oui il va falloir que je vous parle de ma peur de la mort un jour. Bon, ma grand-mère va bien. Donc, c’est pour la jeune fille. OK mais on avait dit que je répondais à deux questions … Bon bah ma fille, tu vas juste improvisée et donner ce qu’il y a donner. J’arrive dans ma douche (j’avais dit que je racontais ma vie) et dans ma douche j’entends une expression que je ne dirais pas car là on touche au très personnel. Je trouve ça étrange et la met de côté.

Juste avant la séance j’allume donc ma bougie blanche et mon encens de sauge, appelle mes guides et mes anges et ceux de la jeune femme pour me donner les bonnes informations pour l’aider et l’accompagner pendant la séance.

Comme elle habite loin, nous avons choisi de nous voir en visio sur Skype. J’aime bien les visios. J’aime bien voir les gens et ceux qui les entourent. Commence la séance, j’explique que j’ai appelé nos team angéliques à la rescousse et comment va se dérouler la consultation. A la base, je voulais lui parler du mon “grand-mère” et de l’expression entendue dans ma salle de bain à la fin de la séance. Jusqu’à ce que je vois une vieille dame à côté d’elle apparaître et ressentir un grand froid dans les jambes et mal à mon oreil. (Pour moi ce sont les signes que quelqu’un est là). Délicate que je suis, je lui demande un peu gênée si elle n’aurait pas perdue une grand-mère qui aurait quelque chose à lui dire … Et bim, j’avais touché juste et je l’avais touché elle. Alors le temps s’est arrêté, vraiment, et j’ai passé le message qui devait lui être passé. Un message réconfortant mais aussi un message important de la part de ses guides.

Ma séance question / réponse tournait alors en guidance / contact défunt. Et bien j’ai adoré voir comment ça tournait. Et j’ai pris conscience que j’aurais beau mettre un nom ou un prix sur une prestation, ce qui doit être sera et je devrais passer le message. Je me suis dit : imagine, la fille te paie pour une séance question réponse. Un défunt arrive. Non, elle n’a pas choisi la bonne séance alors je ne lui passerai pas le message ? Je ne suis pas comme ça. Je suis honnête et médium, cette personne pont entre les deux mondes.

Nous avons poursuivi la séance, j’ai tiré les cartes, répondu à ses questions, je suis même sortie de mon rôle de médium pour lui donner des conseils de filles à filles, mais ce n’était pas moi qui les donnais ces conseils. Je ne saurais pas l’expliquer mais ce qui sortait de moi ne m’appartenait pas. Si bien qu’au milieu de la séance, la jeune femme m’a dit : “c’est fou, on ne se connait pas, tu ne me connais mais c’est comme si on se connaissais depuis des années” Ouais. J’ai trouvé ça fou aussi de me permettre de lui dire autant de choses.

Et puis arrive le moment où je dois placer cette expression que j’ai entendu dans ma salle de bain. Je ne savais pas du tout comment le placer. Alors je suis parti d’un exemple que j’avais vécu et là j’ai eu une réponse tout de suite : “ah c’est rigolo que tu me dises ça parce que c’est ce que je vis” (à peu de chose près c'était cette réponse, je ne peux pas donner de détails) Et là je lui ai répondu : je le savais, je ne savais juste pas comment te le dire.

Et puis la séance s’est terminée d’elle-même. Je regarde l’heure : 2 heures. 2 heures de séances moi qui avait prévu 1 heure. Je me suis dit : on ne peut rien prévoir. L’invisible est imprévisible.

CE QUE J’AI RESSENTI

De la joie. Une grande joie. Une sorte de béatitude même. J’ai chanté toute la journée après. J’étais heureuse d’avoir rempli ma mission. Heureuse d’avoir aidé cette jeune femme sur son chemin. Heureuse de son retour après la consultation. Heureuse d’avoir vu juste aussi. D’avoir écouté ce qui m’était dit et d’avoir laissé allée cette séance comme elle devait être menée : en mode yolo.

ET MAINTENANT ?

Aujourd’hui je suis en train de faire ma page de prestations, de revoir les prestations et de faire mes tarifs. Pour info, la jeune femme a payé pour la séance question-réponse 20 €. Parce qu’on ne sait jamais ce qui va arriver. Ça se trouve à la prochaine séance il n’y aura rien. Alors, même s’il arrive un truc de ouf pendant une séance, le prix restera le même. J’ai une wishlist Amazon qui déborde si vous voulez me faire un cadeau en complément ;)

Accroche toi Jeannette, voici la liste des prestations que je vais proposer :

  • Tirage question - réponse

  • Guidance

  • Contact défunt sur photo

  • Nettoyage de lieux / Passage d’âmes (les deux vont ensemble pour moi)

  • Accompagnement au deuil

Si d’ici à ce que je mette mes prestations en ligne tu souhaites une consultation, n’hésites pas à m’envoyer un e-mail à virginie@thewisdomofaunicorn.com ou à cliquer sur le mot “contact” dans la signature de l’article.

J’ai hâte de pouvoir aider et passer des messages à vous que je ne connais pas !