Je vois la mort, elle danse sur le dance floor

 
Je vois la mort - The Wisdom of a Unicorn

SI VOUS ARRIVEZ SUR CE BLOG POUR LA PREMIÈRE FOIS, VOUS SEREZ PEUT-ÊTRE INTÉRESSÉS PAR MON GUIDE SUR LA MÉDIUMNITÉ : JE VOUS EXPLIQUE COMMENT DÉVELOPPER VOTRE INTUITION EN PARTAGEANT MES 7 ASTUCES. POUR TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT CE GUIDE, CLIQUEZ ICI.

VOUS SEREZ REDIRIGÉ SUR UN AUTRE ONGLET ET POURREZ CONTINUER VOTRE LECTURE ENSUITE SUR CETTE MÊME PAGE.

Je vois la mort, elle danse sur le dance floor … Cette phrase extraite d’une chanson de Vitalic La mort sur le dance floor a été une révélation et surtout une façon d’accepter ce que je voyais. C’est con hein de se dire qu’une simple chanson, et surtout de Vitalic, peut te faire accepter qui tu es. Elle est violente pour des petites oreilles chaste et pures mais tellement bonne quand tu l’écoutes à fond et que tu chantes à tue-tête par dessus. Parce que oui, je vois la mort, je vois les morts danser autour de moi, autour de vous … ( <— Je suis une fille à trois petits points, oui oui)

Comment ça, voir ?

Et là est l’éternelle question : comment on voit des morts, les défunts, quand on a cette capacité. Et bien ça dépend. Certains diront que c’est un ressenti, d’autres de la télépathie, c’est à dire des images qui viennent à nous, des ombres à forme humaine, des formes humaines lumineuses, dans les rêves aussi, parce que certains rêves de défunts ne le sont peut-être pas ou alors voir comme je vous vois. Et voir comme je vous vois, pour moi c’est le plus flippant. Non pas que j’ai peur, ‘fin si quand même un peu soyons francs, mais ça me fascine. Donc le mot “flippant” se transforme en “fascinant”. Je trouve ça fascinant de voir comme je vous vois un défunt, à côté d’une personne, calme et souriant, ou alors juste là sans expression. Je trouve ça fascinant de croiser une personne dans la rue, dans le métro ou en soirée et savoir qu’il y a un défunt à côté de lui, avec lui. Et c’est d’autant plus fascinant d’être dans un lieu et de ressentir une présence, puis en me concentrant un peu plus, m’apercevoir que mon ressenti est juste.

Quand les défunts s’imposent

Parce qu’il ne faut pas croire, mais les défunts on ne les voit pas en claquant des doigts. Si un défunt ne souhaite pas se montrer, bah tant pis. Pour ma part je ferai appel à mon ressenti et c’est là que je “verrai” par télépathie. Mais, parce qu’il y a un mais. Parfois, voir souvent chez moi, les défunts s’imposent. Par exemple chez moi, dans ma chambre, c’est open défunts. Carrément. Dans le coin à côté de l’étagère à vêtement, sous le lit, à côté du lit. Youpi. Et je ne parle pas de celui qui un jour m’a regardé depuis le couloir, il était lumineux. Mais ce qui m’a fait le plus flipper, à dire “oh putain” avant de reprendre mes esprits ( et c’est le cas de le dire), c’était il y a un mois.

Je me réveille en pleine nuit, en sursaut, comme si j’avais fait un cauchemar. Je dormais sur le côté, face à ma table de nuit. J’ouvre les yeux et “oh putain”. Elle était là, une femme, brune, avec de longs cheveux et la gueule en vrac, comme si elle était décédée en criant et son visage avait prit la forme de son cri. J’ai d’abord pensé que c’était dans ma tête. j’ai cligné des yeux en pensant que cette vision partirait mais non. Elle était toujours là bordel. Bon et bien on respire, on s’asseoit, on appelle ses anges gardiens pour l’aider et la protéger et surtout on discute …

Donc oui, un défunt quand il a envie de “parler”, passer une message, être aidé, il arrive, il est là et il ne bouge pas. Là, à ce moment précis, il y a deux options : soit on leur dit que nous ne sommes pas disponibles et qu’on reviendra vers eux ou alors on le fait de suite. Là dans mon cas, je n’allais pas me rendormir de suite de toute façon.

Tous ne sont pas beaux

Et tu l’as compris, tout n’est pas beau de l’autre côté. Un peu comme dans la série Ghost Whisperer, j’ai dit un peu (!), au moment où un défunt contact Mélinda et lui apparaît sous les traits du cadavre qu’il a laissé. Ça arrive aussi parfois, même souvent.

Ces défunts qui dansent autour de nous et que je vois

Les morts, nos défunts, ceux qui sont invisibles pour les yeux, sont avec nous au quotidien, mais nous sommes peu encore à les voir. Certains hantent les lieux dans lesquels ils ont vécus, certains sont attachés à nous, certains sont perdus et errent. Au quotidien, j’essaie de contrôler ces moments où l’invisible devient visible pour moi, sinon, je perdrais pieds, où je n’aurais plus de vie. Même si ma mission de vie est de m’occuper des défunts, de les faire passer “de l’autre côté” comme on dit et de passer leurs messages aux vivants, parce que au final, c’est pour ça que je les vois, j’ai une vie terrestre à mener.

Et c’est ça qui me fascine le plus : avoir cette capacité à voir, ressentir et entendre le monde invisible.

Et toi ? Tu as déjà vu un défunt ? Tu as déjà ressenti ressenti leur présence ?

Cadeau : la chanson en question !

Ebook 7 astuces pour développer sa médiumnité pdf

Tu veux développer ta médiumnité ?

Reçois gratuitement mes 7 astuces pour développer sa médiumnité en format pdf par email