Le phare dans la nuit

 
Je suis un phare dans la nuit | The Wisdom of a Unicorn

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon guide sur la médiumnité : je vous explique comment développer votre intuition en partageant mes 7 astuces. Pour télécharger gratuitement ce guide, cliquez ici.

Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer votre lecture ensuite sur cette même page.

Le phare dans la nuit … Cette expression, je l’ai apprise il y a maintenant 3 ans, lorsque j’ai eu entre les mains le livre de Jocelyne Soyez qui porte le même nom. Et je ne me doutais pas à quel point ce livre allait changer ma vie et ma vision des choses tellement l'expression est criante de vérité.

C'est quoi un Phare ?

Allez, avoue, tu l’as en tête aussi la chanson de Claude François ahaha ! Et si non, ne me remercie pas parce que maintenant tu l’as ;) Un phare, c’est un gardien. C’est la lumière qui guide les bateaux jusqu’à bon port, jusqu’à leur destination finale. Le phare veille sur les âmes des marins et leur montre le chemin à suivre. Et donc là si tu remplaces certains mots des phrases précédentes par le mot “âmes” tu commences à comprendre.

La mission du passeur d’âmes

Ma mission de vie c’est d’aider les défunts à communiquer avec leur proche et à trouver la Lumière, les aider à “passer de l’autre côté” comme on dit. Ouais, mon rôle c’est d’aider les morts à trouver leur chemin. Et ça j’en ai pris conscience il y a très longtemps. Quand j’ai dit à ma mamy, en CM1, en sortant de l’école que mon arrière grand-père était mort ou quand j’ai vu une personne qui venait de décéder, à côté de moi. Mais je ne savais pas quoi faire de cela encore, jusqu’au décès de ma maman, jusqu’à ce que tout se mette en place.

Tu me diras, pourquoi les défunts auraient besoin d’un médium ou d’un passeur pour les aider ? Ne va-t-on pas tous du même côté à la fin ? Bah en théorie, oui. Mais en pratique, non. Tout dépend de ce que le défunt traîne avec lui, s’il a encore une charge émotionnelle sur ce plan, par exemple il peut être attaché à un lieu ou une personne, ou alors ne pas être conscient d’être mort, notamment en cas de mort violente, ou encore si les vivants qui l’ont cotoyés les retiennent (en pensant sans cesse à eux, en acceptant leur mort etc … )

Mon rôle c’est de rentrer en contact avec le défunt, d’écouter ce qu’il a à dire, de ressentir, de comprendre avec bienveillance et amour et d’expliquer qu’il est nécessaire de partir en établissant ce qu’on appelle un protocole. Alors parfois c’est rapide et parfois, c’est plus long, tout dépend de l’attachement du défunt et de l’aide qu’on m’apporte.

Je suis un phare dans la nuit

Et en tant que passeur d’âmes et médium, mon taux vibratoire est différent. Je suis plus lumineuse et facile à trouver pour une entité égarée ou une autre qui voudrait simplement communiquer. Et que tu en es conscience ou pas, les âmes elles, le savent. Et elles viennent à toi, jusqu’à ce que tu les aides. Parfois, elles se collent à toi, parce qu’elles ressentent que tu peux les aider à partir, parfois, elles te parlent en pleine nuit, parfois elles te réveillent ou te regardent fixement. C’est toujours agréable c’est moment là. A toi alors de reconnaître la présence d’une entité sur toi ou autour de toi.

Apprendre à se protéger

Aujourd’hui, j’ai appris à me protéger au quotidien avec des pierres, de la sauge et à me nettoyer énergétiquement pour ne rien avoir de “coller” à moi et vivre sereinement. Nan parce que vivre avec des entités, c’est chouette, leur parler c’est chouette, mais ressentir énergétiquement de la fatigue, du chagrin, des douleurs physiques, c’est moins bien. Et puis j’ai aussi appris à définir des limites, parce que les défunts, eux, n’ont pas d’horaires de bureau !

Je suis un phare dans leur nuit

Oui, je suis le phare dans la nuit des défunt. Je suis cette personne remplie de Lumière qui va les aider à trouver leur chemin et à les mener vers de l’Amour. Cette phrase peut te paraître gourouesque, je te le concède, même pour moi je dois l’avouer, car je ne parle pas comme ça au quotidien. Mais plus le temps passe, plus je ressens une certaine paix intérieure dans ce que je fais, je suis en accord avec ma mission de vie et j’aime être ce phare dans cette nuit. Cette personne qui attend le défunt et lui tend la main pour l’aider à rejoindre le plan sur lequel il devrait se trouver pour accomplir sa nouvelle mission.

Ebook 7 astuces pour développer sa médiumnité pdf

Tu veux développer ta médiumnité ?

Reçois gratuitement mes 7 astuces pour développer sa médiumnité en format pdf par email